Après avoir exploré les capacités du nouveau Ice Lake Core i7-1065G7 sur le plan de l'efficacité, nous revenons au test du processeur pour les jeux ultrabook en utilisant les graphiques intégrés G11 Iris Plus. tout d'abord, notre premier avis: En ce qui concerne les applications multithreads, il ne propose pas de mise à niveau par rapport aux variantes actuelles de Skylake quadricœur 14 nm telles que Ice Lake à 10 nm, Comet Lake ou Whiskey Lake. Le 10nm est un peu décevant, à la fois en termes de performances et d'efficacité.

Deuxièmement, le Core i7-1065G7 offre des performances à un seul thread plus élevées et des performances GPU améliorées, en particulier pour l'examen d'aujourd'hui. Bien que nous n'ayons pas encore joué à des jeux, la nouvelle conception de GPU Gen11 a apporté des gains significatifs aux applications de productivité limitées par GPU et lourdes de calcul, faisant d'Ice Lake une excellente option pour certaines charges de travail comme Adobe Premiere.

Troisièmement, cela n'améliore pas considérablement ce qui est disponible dans les facteurs de forme ultraportables, car vous pouvez également trouver des GPU discrets dans des systèmes fins et légers de 13 pouces. Mais quand il s'agit d'une solution à puce unique, Ice Lake est plutôt bon.

Aujourd'hui, bien sûr, nous prévoyons de changer de vitesse pour examiner les performances du jeu. La plupart des appareils portables qui utilisent un processeur de 15 ou 25 watts ne sont pas exactement conçus ou destinés aux jeux - vos plus gros appareils de 15 pouces le sont - mais les acheteurs d'appareils ultra-portables pourraient toujours être intéressés par des jeux quelque peu banals. Probablement pas Red Dead Redemption 2 une sorte de jeu, mais plus encore Fortnites ve Surmontures… De tels jeux peuvent être joués dans un monde idéal avec des graphismes intégrés modernes.







Mais comme nous le savons, les GPU intégrés d'Intel n'ont pas été assez puissants pour exécuter des titres populaires comme Fortnite ou même CS depuis des années: passez à des paramètres raisonnables mais les plus bas. Pourquoi et pourquoi est-ce si lent pendant si longtemps? Cela est dû au matériel qu'ils utilisent depuis cinq ans.

Bref historique des iGPU Intel

Depuis la sortie de Broadwell, la première série de processeurs 14 nm d'Intel en 2014, Intel utilise la même conception de GPU de base pour tous les produits 14 nm jusqu'à la 10e génération actuelle des produits Comet Lake. Obtenez le Broadwell Core i7-5500U d'Intel. Il a été lancé avec le HD Graphics 5500 d'Intel, un GPU de niveau GT2 avec 24 unités d'exécution et une vitesse d'horloge maximale de 950 MHz. L'année suivante, nous avons eu Skylake avec HD Graphics 520, une bosse de 100 MHz de la même conception d'unité d'exécution 24.




Ensuite, nous passons avec Kaby Lake, Kaby Lake Renewal, Whiskey Lake et maintenant Comet Lake. Tous utilisent certaines suppositions du GPU Intel HD ou UHD 620, il y a 24 unités d'exécution comme vous l'avez deviné. Pour donner un exemple, le Whiskey Lake Core i7-8565U a cette partie cadencée à 1150 MHz.




Processeurs Intel de la série U de 2013 à 2019

De Broadwell en 2015 à Comet Lake en 2019, la seule amélioration d'Intel à ses GPU de classe 15 W est une augmentation de la vitesse d'horloge de 200 MHz. Quatre ans et demi pour 200 MHz est un développement particulièrement médiocre où Intel a trouvé un moyen d'augmenter les cœurs de processeur de deux à six.




Mais ça empire. Si vous revenez à Haswell, la 4ème génération, elle proposait 20 unités d'exécution à 1100 MHz à 22 nm. Quand vous regardez les scores GFLOPS pour ces puces, Intel offrait 352 GFLOPS de puissance de calcul GPU en 2013, et plus tôt cette année, vous obteniez 442 GFLOP avec Whiskey Lake en 2019. Environ 25% de performances brutes en plus pendant cinq ans et demi. Avec de si petites victoires, il n'est pas surprenant que les systèmes ultraportables modernes ne parviennent généralement pas à jouer même à des jeux occasionnels de base.

Intel a dû faire quelque chose du côté du GPU, en particulier AMD offre des graphismes plus puissants avec Ryzen Mobile. Ils espéraient probablement le sortir plus tôt, mais avec des retards de 10 nm, ils ont dû attendre les pièces Ice Lake de 10e génération pour lancer de nouvelles conceptions de GPU Gen11 qui ont apporté des gains significatifs.

Graphiques Iris Plus de Ice Lake

Ice Lake propose désormais trois niveaux de GPU divisés en numéros d'unités d'exécution. En haut, nous avons des graphiques G7 avec 64 unités d'exécution, G4 avec 48 et G1 avec 31. Les G7 et G4 sont de marque Iris Plus, une marque qu'Intel a utilisée dans le passé pour des options de GPU plus puissantes, tandis que le G1 prend la marque UHD.




Les vitesses d'horloge sont similaires à ce qu'Intel fait entre 900 et 1 100 MHz depuis un certain temps. Mais les gros gains pour la Gen11 proviennent du nombre d'unités d'exécution, qui est 2,7 fois plus élevé que les processeurs 14 nm équivalents pour les graphiques G7 haut de gamme. Même le niveau de base G1 est plus rapide, grâce à une augmentation de 33% des unités d'exécution. C'est un grand saut dans tous les domaines.

Auparavant, nous offrions ~ 442 GFLOPS de performances de calcul sur Whiskey Lake. Avec le GPU Gen11 d'Ice Lake à 64 unités d'exécution et 1 100 MHz, nous avons jusqu'à 1126 GFLOP. C'est un énorme coup de pouce qui a poussé Intel à annoncer fièrement sa première solution graphique intégrée 1 TFLOP.

Processeurs Intel de la série U de 2013 à 2019

Pour les tests d'aujourd'hui, nous ferons quelques points de repère pour le GPU Gen11 d'Ice Lake dans sa configuration entièrement ouverte trouvée sur le Core i7-1065G7. Grâce à notre ordinateur portable de test - Razer Blade Stealth Avec 16 Go de mémoire LPDDR4X-3733 à double canal, nous pouvons examiner les performances de ce GPU dans les configurations de 15 W et 25 W dans les charges de travail de jeu. Nous le comparerons également à un ensemble de GPU intégrés et de GPU discrets que vous pouvez obtenir dans des ordinateurs portables ultraportables.

Expériences de jeu

Tout d'abord, notre nouveau package graphique intégré de 15 W comprend Rocket League, un jeu qui peut être joué sur de tels GPU. En 1080p natif où les détails de rendu sont réglés sur "qualité", cela devrait être une configuration jouable. Mais avec les solutions héritées d'Intel, la fréquence d'images moyenne est légèrement supérieure à 30 FPS, et dans les années 20, avec un taux inférieur de 1%, c'est vraiment difficile à livrer. C'est un assez mauvais résultat, mais nous savons tous que l'UHD 620 est lent, nous n'avons donc pas été surpris.

Les faibles performances de 1% d'Ice Lake dans la configuration 15W n'étaient que légèrement en hausse, de sorte que l'expérience n'est pas la plus fluide, mais les performances moyennes sont 52% plus élevées. Cependant, ce n'est pas l'augmentation des performances de 2,5x à 3x que vous attendez de la différence de volume de spécification brute, alors que se passe-t-il?

La réponse est que la limite de puissance de 15 W est trop serrée pour faire fonctionner le GPU à sa fréquence nominale maximale. Ce n'était pas un problème avec les processeurs 14 nm précédents, vous pouvez voir une augmentation de puissance de 10 W pour le 10710U alors que seulement une augmentation de 15% des fréquences d'images moyennes. Mais avec Ice Lake, nous constatons des gains de 38% dans la configuration 25W sur 15W. Cela rend la version 25W supérieure à 15W souhaitable pour les jeux portables.

Lorsque vous comparez Ice Lake à 25W avec Comet Lake à 25W, il est très approprié pour Ice Lake. Le 1065G7 est 87% plus rapide, une énorme augmentation. Nous sommes ravis qu'Intel ait installé suffisamment de grands GPU sur ses puces de la série U pour voir une amélioration des performances à 25W, car cela rend la configuration de 25W plus attrayante et utile pour les OEM. Il est également compatible avec ce que nous avons vu avec les GPU AMD et même les processeurs Intel Ice Lake: plus de puissance devrait égaler plus de performances.

Ryzen, juste un Ryzen 5 2500U Système de test de 25W disponible, Ice Lake fonctionne autour de la même marque. AMD a un Ryzen 7 3700U plus puissant sur le marché.

Ensuite, GTA V fonctionne à 1080p natif avec les paramètres les plus bas. Les gains que nous constatons ici ne sont pas aussi forts que Rocket League, nous montrons une amélioration de 44% avec 15W par rapport à 15W, mais un résultat définitif. La configuration 25W fait mieux, se rapproche des performances du Ryzen 5 2500U et offre environ 85% de performances en plus que les iGPU 14 nm.

Fait intéressant, dans ce test, le GPU MX250 de Nvidia est nettement plus rapide que les graphiques Ice Lake d'Intel à 25W. La configuration 1D12 plus lente du MX150 n'est que légèrement plus rapide, mais lorsque le MX250 à part entière est introduit, il brille avec presque deux fois les performances. Dans Rocket League, le MX250 était également plus rapide, mais ce test GTA V est une valeur aberrante qui prend en charge de manière significative le silicium de Nvidia.

Les jeux de stratégie comme Civilization VI sont excellents dans un jeu ultraportable. Les graphiques intégrés d'Intel n'ont pas encore été dessinés pour une lecture 1080p dans ce titre jusqu'à présent. Le Core i7-1065G7 frôle légèrement au-dessus de la moyenne de 30 FPS à cette résolution pendant les périodes les plus chargées du jeu, mais c'est complètement injouable. À 15W, nous constatons une amélioration de 35% par rapport à Ice Lake et Comet Lake.

Comme prévu, à 25W, la puce a plus d'espace pour respirer et donne de meilleurs résultats. Nous fournissons jusqu'à 70% de gains de performances, mais nous sommes toujours en retard sur le GPU discret MX250 de Nvidia et Ryzen Mobile.

Counter-Strike: Global Offensive à 1080p avec les paramètres les plus bas n'était pas injouable dans les anciennes solutions d'Intel, mais avec ces paramètres, les performances étaient généralement au milieu des années 40, ce qui n'était pas bon même pour la compétition amateur. Ice Lake améliore considérablement cette situation en offrant 76% de performances en plus à 15W et plus de deux fois les performances à 25W.

C'est également un en-tête où le Core i7-1065G7 d'Intel est plus rapide que le Core i5-10210U couplé au GPU MX250. Vous aurez besoin de la configuration de 25 W pour battre ce mappage GPU discret, mais Intel voit une victoire solide ici.

Gears 5 est une référence très intense et à l'épreuve du temps, car nous travaillons en 1080p avec des paramètres moyens. Ice Lake est nettement plus rapide que les GPU intégrés de la génération précédente car de nombreux goulots d'étranglement sont atténués ici et le GPU n'est pas submergé par le poids des exigences. Avec jusqu'à 15 FPS proposés, ce n'est pas une configuration que vous utiliseriez vraiment, mais une amélioration tout de même.

On constate également une cadence de performance assez standard. En dessous de la classe de performance «raisonnable» se trouve le 15W Core i7-1065G7. Une étape à partir de cela est la configuration Ryzen 5 2500U 25W, puis une autre étape 25W Core i7-1065G7. Surtout, le MX250 de Nvidia, avec une augmentation de ~ 30% des performances.

Cette hiérarchie est raisonnablement cohérente dans les jeux que nous avons testés jusqu'à présent. La position de Ryzen Mobile fluctue un peu, et dans CS: GO, nous avons vu que le MX250 était peut-être plus lent, mais de manière générale, comment les choses se classent dans les jeux et les charges de travail synthétiques comme Time Spy de 3DMark.

Offrant beaucoup plus de performances que n'importe laquelle de ces pièces, la nouvelle GeForce GTX 1650 Max-Q de Nvidia se trouve dans des ultraportables de 13 pouces tels que le Razer Blade Stealth. À partir des résultats de Gears 5, vous pouvez voir que la GTX 1650 Max-Q rend les paramètres intermédiaires hautement jouables à 1080p dans Gears 5 et offre plus de 2 fois les performances offertes par le GPU 25W intégré d'Ice Lake. Alors qu'Intel est en train de réduire de moitié ses iGPU, Nvidia travaille avec de nouvelles options discrètes qui vont encore plus loin dans les facteurs de forme ultraportables.

À partir de ces cinq paramètres, nous commençons à avoir une idée typique de la façon dont Ice Lake s'accumule. À l'exception des cas les plus limités par le GPU, 64 configurations d'unités d'exécution sont environ 50% plus rapides que les générations précédentes avec 24 unités d'exécution contre 15 exécutions. Lorsqu'il est multiplié jusqu'à 25 W, les gains sont plus importants et il y a plus de 80% d'amélioration par rapport à l'équivalent 14 nm.

Des performances jouables ou pas?

Étant donné que la génération précédente de graphiques intégrés était extrêmement lente, cela soulève la question: ces gains pourraient-ils réellement jouer des titres modernes sur des graphiques intégrés? Pour répondre à cela, nous devrons examiner plus de sujets.

Parmi les jeux testés jusqu'à présent, Rocket League et CS: Go peuvent être joués confortablement en 1080p natif avec les paramètres les plus bas. On peut dire que Civilization VI est également jouable, GTA V est à la frontière. La vitesse 5 est lisse à des réglages moyens.

En réglant tout sur les paramètres les plus bas et en définissant l'échelle de résolution 900p sur le Gears 5, le jeu n'a toujours pas réussi à atteindre un 30 FPS cohérent lors de la référence, et a en fait fonctionné à 72% généralement pour maintenir cette exigence minimale. 1080p. Cela a l'air absolument horrible, alors nous dirons que le jeu est injouable sur Ice Lake.

D'autres jeux triple A modernes que nous avons testés ont montré quelque chose de similaire (configuration 25W). Shadow of the Tomb Raider devait être exécuté avec les réglages les plus bas pour atteindre 30 FPS et ce n'était pas bien. Resident Evil 2 est un jeu qui fonctionne très bien sur des GPU discrets décents, mais totalement injouable sur des graphiques intégrés. Avec des réglages bas et une expérience pixelisée, nous ne pouvions toujours pas atteindre 30 FPS.

Division 2 est un bon jeu, mais malheureusement, il ne fonctionne pas non plus sur les graphiques intégrés. Nous classerons F1 2019 comme jouable limite. J'ai pu dépasser 30 FPS en utilisant les paramètres les plus bas, à 900p dans la configuration 25W ou 720p sur la version 15W. Idéalement, vous voudriez 60 FPS dans un jeu comme celui-ci, mais nous estimons que vous obtiendrez plus de 30 FPS sur les graphiques intégrés. Outer Wilds a également souvent chuté en dessous de 30 FPS, et le jeu semblait vraiment lent.

Cependant, nous avons établi en toute sécurité que les titres à forte intensité graphique ne sont généralement pas lisibles sur des graphiques intégrés. Qu'en est-il des jeux de compétition populaires et souvent moins gourmands en GPU?

Rainbow Six Siege est un sac mixte. À 15W, nous atteignons à peine 30 FPS avec des réglages bas à 720p. À une résolution de rendu de 25 W et 900p, nous obtenions environ 40 FPS en référence, donc il est jouable à la limite et peut-être plus réglable avec une réduction de résolution plus importante.

Apex Legends ne peut pas être joué directement, le bégaiement est terrible.

Il y a cependant de meilleures nouvelles pour Fortnite. À un 1080p natif avec les paramètres les plus bas et la plage de vision lointaine, la configuration 25W fait 45 à 55 FPS assez confortablement et semble bien le faire. Ce n'est pas la meilleure expérience, mais si vous voulez vous lancer dans un match Fortnite sur votre appareil ultraportable, nous pouvons dire que c'est bien.

À 15W, les choses deviennent un peu suspectes. Il s'agit d'une expérience native 1080p 30 FPS aux réglages les plus bas. Nous avons pu exécuter le jeu entre 35 et 40 FPS avec une échelle de résolution de 80%.

Enfin, nous avons Overwatch. C'est l'un des meilleurs jeux pour les graphiques intégrés fonctionnant entre 40 et 60 FPS dans une configuration de 25 W à 1080p natif avec les paramètres les plus bas.

Résultat

En commençant par les aspects positifs, Ice Lake offre définitivement une amélioration significative des performances par rapport aux solutions graphiques intégrées de dernière génération d'Intel, ce qui se traduit par de bien meilleures performances de jeu. Plus de 50% d'amélioration à 15W et plus de 80% d'amélioration à 25W n'est rien à éternuer compte tenu du peu de gain que nous avons obtenu au cours des six dernières années. Ajouter plus d'unités d'exécution au mix était le bon choix.

Cela rend le niveau G7 Ice Lake adapté pour jouer à de nombreux jeux occasionnels et compétitifs populaires où les GPU intégrés de la génération précédente ont eu du mal à offrir des performances acceptables. Des jeux comme Rocket League, Overwatch, CS Go et Fortnite peuvent être joués sur ce GPU dans des configurations 15W ou 25W.

Alors que les anciens jeux d'il y a plus de 5 ans sont également plus jouables sur Ice Lake que les processeurs Intel précédents, les jeux que nous pensons parfaits pour les jeux d'ordinateur portable comme Civilization VI sont également devenus jouables avec le nouveau GPU Gen11. Parfois, vous aurez peut-être besoin de la configuration 25 W pour obtenir une bonne expérience sur ces titres, mais au moins, nous améliorons maintenant les performances du GPU lorsque les OEM choisissent d'activer le mode 25 W.

C'est une excellente nouvelle pour ceux qui veulent que leur ordinateur portable ultraportable joue à un jeu léger en déplacement. Ce n'est pas une performance à couper le souffle, mais un gameplay avec des réglages bas et une certaine mise à l'échelle de la résolution, mais nous pensons que cela est acceptable pour les systèmes fins et légers. Cela signifie également que vous n'avez certainement pas besoin d'un GPU séparé pour les jeux, ce qui était auparavant requis dans les ordinateurs portables Intel. Les OEM peuvent désormais choisir une solution à puce unique qui est à moitié bonne dans ce domaine.

Cependant, certains domaines sont moins impressionnants. Ice Lake fonctionne de manière similaire à Ryzen Mobile d'AMD: Core i7-1065G7 Un peu plus rapide que les AMD Ryzen 5 2500U. Cela signifie qu'Ice Lake ne déplace pas vraiment l'aiguille sur ce qui est possible dans une conception à puce unique. Si vous voulez ces performances sans GPU discret, l'option est venue d'AMD depuis la sortie des APU Ryzen - le Core i7-1065G7 sera plus rapide pour les tâches exigeantes en CPU.

Un plus gros problème pour Ice Lake est qu'il ne s'agit pas d'une option convaincante contre les GPU discrets à faible consommation de Nvidia. Dans la configuration standard de Nvidia, le MX250 est un cran au-dessus du 25W Core i7-1065G7 pour les jeux, même lorsqu'il est associé à un processeur 15W. Étant donné que la plupart des jeux triple-A ne seront toujours pas jouables sur un MX250, cela ne fournit pas une couche de performances tout à fait différente, mais les titres que nous avons mentionnés comme Fortnite et Overwatch fonctionnent mieux.

Avoir un MX250 aux côtés d'un processeur de la série U de 15 W consomme probablement plus d'énergie. Mais ce qui compte dans un ordinateur portable, ce ne sont pas les TDP bruts ou la consommation d'énergie, c'est ce qui est possible dans un facteur de forme donné, étant donné que la plupart des tâches gourmandes en performances comme les jeux sont exécutées (ou devraient au moins l'être) tout en étant branchées sur un chargeur. Le but ultime est d'obtenir quelque chose de super portable et d'être super puissant en cas de besoin.

Si vous regardez le marché des ultraportables 13 pouces ces jours-ci, il existe de nombreuses options avec un MX250 qui défie les systèmes Ice Lake purs à la fois sur le prix et la portabilité tout en offrant des performances supérieures. Il y a quelques années, c'était rare, mais en 2019, les fabricants intègrent facilement les GPU de la série MX sans sacrifier le facteur de forme.

Les ultraportables les plus rapides intègrent également GTX 1650 Max-Q de Nvidia. Le dernier Razer Blade Stealth est un exemple parfait: il s'agit toujours d'un ordinateur portable super portable, mais il est normal de l'ajouter à un GPU discret de 35 W. Le résultat est au moins deux fois les performances de jeu de la configuration 25W Ice Lake avec la carte graphique Intel de niveau G7. Certes, c'est aussi une option plus chère.

Normalement, nous ne prendrions pas la peine de souligner que les GPU discrets sont plus rapides. C'est évident. Mais la 10e génération d'Intel se trouve dans un endroit intéressant où Ice Lake et Comet Lake sont sur le marché. Tout l'argument de vente d'Ice Lake est le GPU le plus rapide, mais pas assez rapide pour en faire une bonne option par rapport au processeur Comet Lake à six cœurs 14 nm associé à un GPU discret de faible consommation. Ce type de configuration offre une meilleure productivité et de meilleures performances graphiques et ne nécessite même pas une nouvelle architecture ou un nouveau nœud de production. Tous les facteurs cibles de Ice Lake sont également possibles.

Cela ne veut pas dire que Ice Lake est inutile. Les OEM qui ne disposent pas de suffisamment d'espace, de budget thermique ou d'énergie pour accueillir à la fois les processeurs de la série U et les GPU discrets bénéficieront des meilleures performances graphiques d'Ice Lake tout en disposant d'un processeur capable.

Au fur et à mesure qu'Intel avance avec des conceptions 10 nm, nous pensons que bon nombre de ces problèmes que nous constatons avec la gamme de produits de 10e génération seront atténués. Alors qu'un futur segment de six cœurs ou plus de 15 W avec des graphiques Xe mettra fin à la durée de vie de 14 nm, j'espère qu'il sera en concurrence avec les prochains APU Ryzen et que la série MX éliminera le besoin de graphiques discrets. Nous espérons que cela arrivera, c'est à Intel de l'exécuter.

Raccourcis d'achat
  • Razer Blade Stealth Amazone
  • Ordinateurs portables Core i7-1065G7 Amazone
  • Ordinateurs portables Nvidia GTX 1650 Max-Q Amazone
  • Ordinateurs portables AMD Ryzen 7 3700U Amazone
  • Ordinateurs portables Core i5-10210U Amazone
  • Ordinateurs portables Core i7-10710U Amazone
  • Ordinateurs portables Core i7-8565U Amazone